saison: Printemps
Projet: Japon 2019
Detail: Japon 2019

Etape: 1
Date: 19-03-2019
Pays: Japon

Tokyo, kyuto, osaka, KĹŤyasan, Hemeji
Tokyo : Comme toutes les grandes ville du monde, on peut passer 2 jours comme 7 ou 8 jours. Nous y avons passé 4 jours. Le plus marquants c'est ce sentiment de vivre dans une autre dimension : voir cette jeunesse entierement prise par cette extraordinaire presence des jeux electronique, les mangas, ces montagnes de panneaux publicitaires et ecrans geants, ces salles de jeux a plusieurs etages ou on frise la surdité. Tokyo c'est la rencontre de plusieurs monde ou il faut aller pour comprendre nos propres enfants. Coté religieux et traditionel, nous avons beaucoup apprecié le quartier Asakusa: ca tombe bien, on est arrivé le 21 mars, un jour ferié, ou les garcons comme les filles sont habillés avec leur Yukata (habille traditionnel), et sortent se promener autours du temple Senso-ji. C'est un excellent lieu pour rencontrer les locaux et sentir ces yeux petillons de joie de fete dans ces robes colorées. Le Japon pays de poissons, il fallait absolument aller voir ce marcher "ancien" de poisson. De toute facon le nouveau etait férmé, et puis l'ancien marcher c'est surtout ces tout petits restaurent de 4 a 5 chaises qui servent du poisson frais. J'ai testé, j'ai pas beaucoup aimé mais l'ambiance est a voir. Plusieurs autres quartiers, temples, magasins sont a voir: - le fameux quartier des prostituées (a voir le soir), trés annimé, sympa, en securité. - monter a la tour de gouvernement pour une vue splendide de tokyo (c'est gratuit), et tout en haut il y a un café restaurent). - temple Meiji (harajuka) - Et pour finir, monter boire un café tout en haut de park hyatt au new york bar, avec du jazz a 20:00. La vue est a couper le soufle . attention verifier bien les prix avant, car c'est assez couteux. Kyoto: Et voila le passage du futur vers le passé, des nouvelles techno, les jeux et les mangas vers la tradition. Alors, Kyoto c'est le rassemblement de tous ceux qui veulent decouvrire le japon d'avant : ses tres nombreux temples, ses vieux quartiers, ses geishas. C'est l'ancienne capital de l'empire du soleil levant. Mais alors la, il ne faut pas s'attendre d'etre seul. Nous voulions faire comme tout le monde (les temples,...), mais conseil : faites comme nous, j'ai cherché les événements du moment et on a assisté à un splendide show des geisha, visiter la 2 ème plus grande brocante du pays, trouvé un café des rencontres entre monde au et touristes et le top c'était quand j'ai vu cette affiche sur un portail "faites comme chez vous", je suis entré dans le jardin de cette maison et voila ce vieux monsieur "surnommé AKI" de 74 ans qui arrive en courant, heureux de nous retrouver. Il n'a pas arrêté de nous expliqué son histoire, ses rencontres, comment il est devenu connu par ce geste, c'était la belle rencontre. KOYASAN: Le plongeon dans la vie de temple Boudihste, 24 h avec les moines : dormir dans le temple, manger avec les moines, faire la méditation avec eux. Les 24 h de néant. Pour y arriver, pas moins de 5 changements de trains, et bien-sûr avec encore des rencontres et des échanges avec les locaux: une chercheuse d'emploi en pleine préparation d'entretien et une guide touristique curieuse de parler français. Pour éviter de trimbaler nos valises pendant ces 24h, nous les avons laissé dans des boxes de consignes dans la gare principale de Osaka Après un lin périple, nous y voila enfin. Assoiffés de tout voir, direction dès notre arrivée a ce cimetières « Okunoin Cemetery«  le plus grand cimetiere du Japon, tellement atypique et particulièrement caractéristique de l’importance qu’on donne à l’au-delà. L’excès et la démesure dans l’aspect des tombes. Tout de suite après. Il fallait se dépêcher car le dîner à l’hôtel est à 18:00 et les portes de l’hôtel se ferment à 21:00. Au faite l’hôtel, c’est le temple Jimyoin c’est plutôt un bon hôtel 4*, 130€ la chambre pour 2 en demi pension et 230€ avec vue jardin. bien sûr tout est dans la tradition : chambre tatamis, kimono traditionnel, télévision, bain japonais. Par contre toilettes communes et douches communes (accessible de 18:00 à 21:00). On peut assister à la prière de 7:00 à 7:30. Les repas sont servis dans des pièces intimes à chaque groupe (pour 2, 3, ...n), sur tatamis bien sur. Les repas c’est que végétarien et très corrects. Ce coin du Japon, c’est très religieux et c’est comme un mélange entre le spirituel et le marketing du pays. Tout est fait pour que le touriste sente à la fois la tradition, le religieux, le confort et la prise en charge. C’est soigneusement bien fait. Ōsaka: Nous voilà de retour vers une ville moderne, la nostalgie de la tradition, de la méditation et du calme Japonnais laissés à Yokasan, nous a un peu cassé le moral. Ōsaka est une ville récente, plutôt business et modernisme, on est un peu désorientés et nous cherchons à fuite cette ambiance. Nous avons fait un tour vers le coin électronique et mangas, nous nous sommes allés nous réfugier dans l’aquarium d’osaka Mais rien à faire Kyoto et Kōyasan sont encore trop présents dans nos tête. Le soir avec un peu de chance on s’est trouvé restaurent très sympa, plutôt mode traditionnel et avec repas très raffiné Japonnais TSURUTONTAN HOMMACHIRO (un excellent restaurent où on mange sur tatamis et que je recommande). HIMEJI: Ce matin après le petit déjeuner, c’est décidé on quite Ōsaka pour la journée, donc train et direction HIMEJI pour la visite du palais (considéré le plus beau anciens château du Japon et recommandé par toutes les agences et tous les livres. Je ne vous cache pas que notre desarois est très grand, il y avait un monde fou et bien qu’on a payé le prix fort pour la visite, on a absolument rien vu. Je pense qu’une visite guidée et avec beaucoup moins de monde, ça doit valoir le coût mais pour nous, c’était pas terrible. Heureusement adossé au palais, il y a ce jardin KOKOEN que je recommande très fortement, un vrai havre de paix, complètement dans l’esprit jardin Japonnais calme et varié et avec pas mal d’eau. Ce jardin à rebooster le moral et nous voilà repartis avec beaucoup de force. Il ne nous reste que demain au Japon, Tondabayashi Jinaimachi: Aujourd’hui, direction vers ce coin de Ōsaka, que j’ai trouvé par pure hasard sur internet. A la recherche de l’authenticité, la tradition et la rencontre. Je ne suis pas déçu, car à peine arrivé, je fais la connaissance dans la rue de xxxxxxxxx, une extraordinaire personne, qui m’a accompagné et explique sa ville et on a fini dans un café pour discuter pendant plus d’une heure. C’est une nouvelle fois le signe que le Japonnais est ouvert à l’échange, à la discussion et le partage et encore une fois, ouvrez votre cœur et faite le savoir, les gens sont adorables.
Tokyo : APA hotel Shinagawa Kyuto: airbnb, dans un très bon quartier ancien juste à côté du fameux quartier GINON et à proximité du temple Kiyomizu Koyasan : Jimyon (hôtel du temple) Osaka : Daiwa Roynet Hôtel Ōsaka Kitahama
- Prendre une boxe wifi, - Utiliser l'application Plans c'est très utile et suffisant pour se déplacer partout. - Installer une apps de traduction car c'est vrai gu'on peut se debrouiller mais la langue est un vrai souci. - dès l’arrivée à l’aéroport, il faut prendre une carte de transport (bus, train, métro), ce sont des cartes qui valent environ 3€, qu’on charge partout avec le montant qu’on veut et qui servent pour tous les transports en commun et train et aussi pour payer dans les supermarchés et magasin. - les Japonnais sont des gens très sympathiques, très respectueux et qui sont ravis d’échanger et de discuter. Il faut oser communiquer car malgré la barrière de la langue c’est d’une grande richesse. - plusieurs magasins vendent pour les étranger les articles sans taxes, à condition de présenter son passeport.
c’est une excellente destination de découverte de la culture, la gastronomie, le quotidien des Japonnais aussi bien les jeunes que les moins jeunes. Mais je vous conseille de laisser à l’aéroport tout ce qu’on vous a dit et tout ce qu’on croit savoir et plongez pleinement avec toute la curiosité qu’il faut et sans aucun regard critique dans la vie quotidienne de ce beau pays et très ancienne civilisation. Les Japonnais ont développés un haut niveau de desipline, de respect et de courtoisie.

Conditions
© 2019 - Cap Atlantic Consulting
Version 4.0 07-09-2018